collaboration Destinations

Norman Hardie Winery

27 août 2015

C’est avec un réel plaisir que Karolane et moi nous sommes arrêtées au vignoble Norman Hardie lors de notre roadtrip en Ontario. Déjà, à l’entrée du vignoble, on retrouve des haies de vignes bien alignées et un petit chemin de rocaille blanche qui se rend à l’établissement vitivinicole. L’ensemble de la scénographie de l’endroit est charmant, des granges rouges que l’on aperçoit au loin jusqu’à la terrasse du petit restaurant du vignoble. Bien que tout semble d’une perfection presque impossible, c’est une ambiance chaleureuse et accueillante qui vous attend chez Norman Hardie.

La dégustation des vins est une expérience que je recommande fortement. Karolane et moi avons eu la chance de goûter quelques uns des vins, à même les barils de chêne importés de France, dans lesquels ils font vieillir le vin rouge et fermenter certains vins blancs. Lors de notre visite, nous étions entre bonnes mains alors que Cassady nous a guidées à travers les rangs de vigne, nous expliquant l’histoire de Norman Hardie, la particularité du sol du comté du Prince Edward et les procédés de production. J’aime beaucoup l’approche qu’ont les employés avec la clientèle, c’est comme si vous passiez la porte de la maison d’un groupe d’amis de longue date. Tout le monde y est par cœur et passion avant tout. Le personnel est plus que qualifié et arrive à vulgariser le langage du monde vitivinicole de façon à ce que nous puissions comprendre, et surtout apprendre. Leur passion égale leur grande expertise et ça se ressent bien dans les conversations et dans l’atmosphère qui règne au vignoble ! Déjà, après quelques dégustations, Cassady pouvait deviner un peu quels étaient nos goûts et quels vins en général nous plairaient plus. C’est le fun parce que maintenant je me sens cool devant le commis de la SAQ !

Et j’ai envie de vous dire pour finir, que si vous n’êtes pas tant un amateur de vin, leurs pizzas directement sorties du four à bois valent tout autant le détour. J’ai même envie de vous dire que je n’en ai pas mangé d’aussi bonnes en Italie, mais je ne voudrais pas fâcher personne ! À votre prochain long weekend, je vous recommande fortement un petit roadtrip en Ontario et un arrêt obligé au vignoble Norman Hardie.

normanhardi_summer2015 (1 sur 39)

normanhardi_summer2015 (2 sur 39)

normanhardi_summer2015 (3 sur 39)

normanhardi_summer2015 (5 sur 39)

normanhardi_summer2015 (7 sur 39)

normanhardi_summer2015 (9 sur 39)

normanhardi_summer2015 (10 sur 39)

normanhardi_summer2015 (11 sur 39)

normanhardi_summer2015 (13 sur 39)

normanhardi_summer2015 (15 sur 39)

normanhardi_summer2015 (16 sur 39)

normanhardi_summer2015 (20 sur 39)

normanhardi_summer2015 (21 sur 39)

normanhardi_summer2015 (23 sur 39)

normanhardi_summer2015 (22 sur 39)

normanhardi_summer2015 (27 sur 39)

normanhardi_summer2015 (25 sur 39)

normanhardi_summer2015 (30 sur 39)

normanhardi_summer2015 (28 sur 39)

normanhardi_summer2015 (31 sur 39)

normanhardi_summer2015 (29 sur 39)

normanhardi_summer2015 (33 sur 39)

normanhardi_summer2015 (34 sur 39)

normanhardi_summer2015 (35 sur 39)

normanhardi_summer2015 (36 sur 39)

normanhardi_summer2015 (37 sur 39) (1)

normanhardi_summer2015 (39 sur 39)

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply