Carnet de voyage collaboration Destinations

Cuba – Une semaine entre la Havane et Cayo Largo

11 mars 2019

Cet article vous est présenté par Air Transat 

En février dernier j’ai eu le plaisir d’échapper au grand froid de l’hiver Canadien pendant une semaine grâce à Air Transat pour découvrir toute la magie que Cuba a à offrir. J’étais là-bas pour me remplir les yeux de beau et le coeur de soleil. Je peux maintenant tout vous raconter ici, comme j’adore le faire, et peut-être vous donner envie, vous aussi, de booker un vol direct vers la Havane pour une petite pause bien méritée.

Avec un vol direct par semaine d’approximativement 3h30 de Montréal à La Havane, et ce jusqu’au 8 avril, Air transat fait de la capitale cubaine une destination phare de la saison hivernale et j’ai envie de vous la faire découvrir sans plus attendre.

HAVANA

Nous avons passé nos deux premières nuits à l’Hôtel Nacional au premier rang du Malecón. C’était l’endroit parfait: à quelques minutes de voiture de tous les endroits que nous voulions visiter, avec en plus, un cachet architectural splendide. Bâti il y a bientôt 90 ans, l’hôtel Nacional est considéré comme un symbole historique de la culture cubaine.

Cuba_edited-12

Cuba_edited-13

Cuba_edited-16Cuba_edited-17Cuba_edited-18

 

Nous avons d’abord eu droit à une virée en voitures américaines d’époque pour visiter la vielle Havane avec un guide qui a pu nous raconter l’histoire de la ville, agrémentée d’anecdotes historiques aussi drôles que fascinantes ! C’est à ce moment-là que j’ai réalisé qu’on oubliait trop souvent l’idée d’avoir un guide avec nous quand on voyage, comme si c’était réservé à une autre tranche d’âge. Pourtant, j’ai adoré en apprendre plus sur l’histoire du pays, surtout venant d’une personne aussi passionnée que notre guide.

Cuba_edited-2

Cuba_edited-3

Cuba_edited-4

Cuba_edited-7

Cuba_edited-8

Cuba_edited-9

Cuba_edited-20

Cuba_edited-68

Nous avons aussi eu la chance de visiter à pied la vieille Havane et les alentours de l’hôtel et c’est ce que j’adore le plus faire lorsque je voyage. Me traîner les pieds dans les petites rues que je ne connais pas et m’émerveiller à chaque détour, devant chaque maisons charmantes et devant le sourire des habitants que je croise. La Havane, c’est une explosion de couleur, de chaleur, de bienveillance et de saveurs. Bien évidement on peut encore voir les traces laissées par le plus long embargo de notre époque sur les locaux et sur la ville en soit. Mais ce peuple est résilient et très fier de sa culture; les Cubains partagent tout ce qu’ils ont et vous accueillent à bras ouverts.

Cuba_edited-23

Cuba_edited-33

Cuba_edited-32

Cuba_edited-25

Cuba_edited-26

Cuba_edited-28

Cuba_edited-54

Cuba_edited-62

Cuba_edited-60

Cuba_edited-75

Cuba_edited-56

Cuba_edited-49

Cuba_edited-40

Cuba_edited-47

Cuba_edited-29

Cuba_edited-30

Cuba_edited-53

Cuba_edited-58

Cuba_edited-76

Cuba_edited-77

Ce séjour m’a vraiment prouvé que La Havane est une destination sous-estimée et qu’elle renferme un multitude de trésors cachés et que si on s’y attarde, les gens de la place se font un plaisir de nous partager leurs bons plans, leurs bonnes adresses et leur culture. Une destination parfaite pour un long weekend loin de l’hiver, et je vous assure que vous allez vouloir y retourner rapidement.

Trois petits restaurants coup de coeur :
El Dandy
Cocinero 
El del Frente 
réservation nécessaire aux deux derniers.

 

CAYO LARGO

Pour la deuxième partie de notre voyage de presse, nous avons passé deux nuits sur l’île de Cayo Largo et là, nous avons vraiment pu tomber sous le charme de la deuxième personnalité de Cuba. Des plages de sable blanc tellement doux qu’on a envie de se rouler dedans, des couchers de soleil multicolores, tantôt au teintes pastel et tantôt aux couleurs flamboyantes, l’eau bleu clair, transparente et scintillante. Un vrai petit coin de paradis.

Cuba_edited_-8Cuba_edited-79Cuba_edited-81

Sur cette petite île, il n’y a que 4 hôtels. Nous résidions au Sol Cayo Largo, du groupe Melia et notre chambre était à seulement quelques pas de la mer. C’était l’endroit idéal pour venir ralentir la cadence et relaxer un peu après notre séjour à La Havane et avant de repartir pour Montréal.

Cuba_edited_-2

Cuba_edited_-5

Cuba_edited_-6

Cuba_edited_-7

C’est là qu’on a fait le plein de soleil et profité des activités offertes par les organisations de l’île : bateau, plongée en apnée près de la barrière de corail, bateau encore et baignade dans une piscine naturelle près de l’île aux iguanes. Les journées passées sur cette île furent un pur bonheur et nous ont tous fait le plus grand bien. Ici le temps s’arrête un peu, et c’est difficile de se dire qu’on devra bientôt rentrer, les deux pieds dans notre neige québécoise qu’on aime tant détester.

Cuba_edited-93

Cuba_edited-95

Cuba_edited-96

Cuba_edited-97

Malheureusement, comme toute bonne histoire a une fin, c’est de retour dans notre Québec hivernal, par un dimanche gris et enneigé que je vous écris ces lignes. Je peux toutefois vous dire que j’ai ramené un peu de Cuba avec moi; un peu de chaleur, de bienveillance, de sourires et de couleurs pour me permettre de survivre au reste de l’hiver. Et je garderai tous ces souvenirs bien au chaud, jusqu’à ma prochaine visite.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply